Tigres et dragons les arts martiaux au cinéma

De Tokyo à Hong Kong

Livre numérique

Tigres et dragons les arts martiaux au cinéma

DE BRUCE LEE À L'EXPLOSION INTERNATIONALE DU CINÉMA D'ARTS MARTIAUX. Arrivé à la sortie du couloir de la mort, le jeune moine Shaolin devait encore s'acquitter d'une dernière épreuve : déplacer une urne de bronze remplie de braises en la saisissant entre ses avant-bras. De chaque côté de l'urne, deux figures animales apparaissaient en bas-relief. Sa dernière épreuve accomplie, le jeune moine se retrouvait ainsi avec le double emblème du Tigre et du Dragon marqué dans sa chair, symbole de sa maîtrise des arts martiaux. Grâce à Bruce Lee, les spectateurs du monde entier découvrent au cours des années 1970 le « cinéma kung-fu » se référant à la tradition de Shaolin. Au Japon, succédant au Sugata Sanshiro d'Akira Kurosawa, le Street Fighter de Sonny Chiba bouscule les codes des arts martiaux traditionnels. Dans ces pages, les principaux artisans de l'âge d'or du genre sont largement évoqués : Wang Yu, Angela Mao, Lo Wei, Lo Lieh, etc. Ce livre raconte leur histoire.