Le passeur

"Au bord de l'abîme, lestés des merveilles du passé, dans une continuité vivante qui unit Virgile et le romancier ou le poète encore inconnu qui s'apprête à passer le seuil de la NRF, nous restons ces sentinelles, ces passeurs résolus que rien jamais ne décourage."
Montherlant, Mohrt, Chaillou, Gracq, Déon, Flaubert, Tournier, de Gaulle, Malraux, Savitzkaya et bien d’autres : auteurs fétiches ou figures d’un Panthéon personnel auxquels Philippe Le Guillou consacre de véritables exercices d’admiration, ils sont tous là ceux qui l’ont nourri, accompagné, inspiré, et à qui il rend un hommage vibrant. Philippe Le Guillou insiste aussi sur la suprématie à accorder à la lecture vivante d’un texte. Et quand, au détour d’un chapitre, il évoque les attentats de Charlie Hebdo de janvier 2015, c’est pour nous rappeler ce que peut et doit la littérature face à la barbarie.