De l'islam d'hier et d'aujourd'hui

Livre numérique

De l'islam d'hier et d'aujourd'hui
  • Éditeur québécois

Ce livre regroupe les réflexions sur l'islam menées par l'auteur dans différents contextes. Elles ont toutes comme ambition de donner une perspective historique à ce qui est souvent présenté comme des catégories indissociables ou des traits essentiels d'une religion sur laquelle l'histoire n'a pas de prise et qui est extérieure aux réalités des sociétés qui s'en réclament. Certains textes parlent de la période classique, des débuts de l'islam à la fin du fameux « âge d'or » de la civilisation arabo-musulmane ; d'autres portent sur la période contemporaine marquée par des rapports contradictoires avec les temps modernes. Sans être une étude exhaustive des faits islamiques, les questionnements particuliers de l'auteur sur des réalités passées et présentes de l'islam en dressent néanmoins un portait achevé. On suivra l'évolution et la maturation du penseur à la frontière de la recherche scientifique et d'un engagement intellectuel en faveur de l'universalité des droits de la personne.

Table des matières

Table des matières
De l'islam d'hier et d'aujourd'hui 1
Préface 5
Introduction 7
Chapitre 1. Du paléo islam aux clôtures théologiques 11
Chapitre 2. Théologiens du pouvoir, pouvoir des théologiens 19
Les théologiens du pouvoir 22
Le pouvoir des théologiens 26
Méfiance des «gens du savoir» à l’égard du pouvoir 30
Chapitre 3. De l’inquisition Mu‘tazilite à l’inquisition hanbalite 33
Inquisition, mihna et imtihân 35
Les Mutazilites: de l’opposition aux velléités théocratiquesdes Omeyyades à la collaboration à l’inquisition sous le règne des Abbassi des Ma’mûn, Mu‘taçim et Wâthiq 41
Les hanbalites: quand les victimes de l’inquisition deviennent à leur tour inquisiteurs 46
Chapitre 4. Le devenir d’Ibn Ruchd dans le monde arabe 51
Similitudes entre les destins d’Aristote et d’Ibn Ruchd 52
Ibn Ruchd dans la pensée arabe contemporaine 56
Philosophie, idéologie et société 60
Chapitre 5. Les usages politiques du Coran 63
La dialectique utopie /réalisme politiqueet paix /violence dans le Coran 65
La succession du Prophète (Califat), les théories politiques traditionnelles et les sollicitations politiques du Coran 71
Les sollicitations politiques du Coran dans les discours réformistes 80
L’usage du Coran dans le wahhabisme et ses prolongements dans le discours de l’islam politique contemporain 86
Chapitre 6. Langage politique de l’islam ou langage de l’islam politique? 93
Importance et statut des «versets normatifs» et du politique dans le Muçhaf 95
Charî‘a: voie ou loi? 98
Politique (siyâsa), État (dawla), et autorité (sulta, sultân) 106
Notion de hukm: gouvernance, norme, jugement 108
Notions de ’umma, milla, Imam et Calife 113
Paix (silm et salâm) et combat (jihâd et qitâl) 119
’Amr et wilâya et rapports entre consultation (chûrâ), obéissance (tâ‘a) et autorité 126
Islam, pouvoir de «Dieu», et «pouvoir de César» 132
Du refus de l’arbitrage de Siffyne à la naissance d’une obédience 143
Chapitre 7. Une expression minoritaire de l’islam: l’ibâdhisme, sa genèse, son évolutionet ses apports 143
Le kitmân, un principe de séparation? 146
Chapitre 8. Liberté de conscience dans le champ islamique 153
La question de la liberté de conscience dans les faits fondateurs de l’islam 153
Droits et obligations religieuses des musulmans 158
Le statut des «Gens du Livre» et les assimilés 160
Le statut des non-musulmans qui ne font pas partiedes «Gens du Livre» 161
Des voix musulmanes en faveur de la tolérance et de la liberté de conscience 162
Chapitre 9. Traditions musulmanes et modernité 165
Du rejet à «l’islamisation» de la modernité 167
Du réformisme modernisateur a l’instrumentalisation de l’islam au service d’une modernité travestie au nom de sa nécessaire «islamisation» 172
Chapitre 10. L’islam et l’Europe 185
Le poids des traditions héritées du Moyen Âge et la présence actuelle des musulmans en Europe 186
L’islam en occident et l’héritage des traditions coloniales 188
Les disparités inhérentes au statut des religions et aux modèles sociopolitiques 193
Une religion «étrangère» 200
Chapitre 11. La politisation du fait islamique en France: les paradoxes de la république laïque 205
La Troisième République, la laïcité et les musulmans 207
Le tournant de la Deuxième Guerre mondiale: des lois de Vichyaux préférences européennes de l’«impératif migratoire» 209
Crise et «retour du religieux» 213
Sédentarisation des populations de cultures islamiques et incohérences des politiques publiques 215
Affirmation d’un islam de France, évolution des attitudes à son égard et devenir du «modèle français» 222
Chapitre 12. Sécularisation et laïcité dans les espaces musulmans 229
Laïcité/sécularisme dans les pays à majorité islamique: les mots et le sens 230
Chapitre 13. Laïcité, droits des femmes et question du voile 237
Chapitre 14. Caricatures xénophobes et réactions fanatiques 245
Chapitre 15. Islam politique et démocratie: une évolution comparable à cellequi a donné la «démocratie chrétienne» est-elle possible? 247
Participation électorale et démocratie: les succès électoraux de l’islam politique 248
Démocratie et sécularisation: peut-on parlerd’une exception islamique? 253
Duplicité ou conversion démocratique de l’islam politique? 256
Islam politique et christianisme politique: même rejet de la modernité, et mêmes conceptions fondamentales 260
Même misogynie 269
Chapitre 16. Le parti islamiste Ennahdha: l’art de compromettre ses alliés1 277
Du compromis et de sa pratique dans la culture politique du monde arabe et en Tunisie 278
Les islamistes entre compromis et opposition sous le règne finissant de Bourguiba 281
Alliances et contre-alliances sous le règne de Ben Ali 283
De la révolution au règne de la troïka et à l’adoption de la nouvelle constitution 285
Des «accords des vieux» au gouvernement d’union nationale 289
Chapitre 17. La société civile dans le discours de l’islam politique tunisien 295
L’effondrement du mythe d’une société civile entretenue par la dictature 297
Conception islamiste de la «société civile»: une illusion qui commence à se dissiper 298
Les mouvements laïques et la société civile 307
La société civile selon les partis de l’opposition non islamiste 307
Chapitre 18. Les figures renouvelées du salafisme 321
Le hanbalisme, matrice du salafisme 322
Salafisme wahhabite et salafisme réformiste 325
En guise de conclusion. Islam et laïcité: «exception islamique» ou «normale normalité de l’islam» 331
Table des matières 342